Mais que fait ma fille la nuit ? Entre réveils incessants et prise d'envie de propreté nocturne... ma vie de maman n'est pas de tout repos ! #sommeil #sommeilenfant #enfant #maman #nuit #bebefaitsesnuits #bebe #problemesommeil

Situation à l’instant « T » : (non) sommeil et propreté nocturne ???!!!

Je crois qu’il est l’heure de dresser un petit bilan sur ce que fait ma fille la nuit…

Souvenez-vous…

Il y a quelques semaines je vous disais (désemparée) que ma fille avait décidé, précisément depuis le jour de Noël (elle n’a pas dû apprécier le passage du gros barbu… allez savoir), qu’elle ne dormirait plus sereinement. Si vous avez loupé l’info c’est par ici que vous trouverez mon désarroi.

Nous en étions donc à : impossibilité de la coucher, pleurs, cris, réveils nocturnes multiples, QUE maman, maman fatiguée, maman dépitée….

Depuis (vous vous en doutez), nous cherchons des solutions (on continue de tâtonner, je vous en parlerai quand on sera un peu plus au point. Vaut mieux…) pour qu’elle s’apaise et que l’on puisse tous retrouver un sommeil serein. Mais aussi, et surtout, nous avons capitulés (et ça dès le départ). Il nous arrive donc (toutes les nuits en fait… ou presque) d’avoir la puce qui nous « rejoint » lorsqu’elle se réveille en pleine nuit. Entendez par là que l’on a sommeil et que «hop, tu cries, tu viens avec nous, comme ça on dormira tous ». Oui, être en manque de sommeil c’est moche. Je sais.

Bref, on fait ce que l’on peut…

Sauf que….

La situation a pris un nouveau tournant, enfin 2 en vérité !

La désertion du père

A trois dans un lit (non extra large) forcément on dort moins bien. Et puis c’est qu’elle bouge ce petit asticot pendant la nuit ! Donc le papa il s’est dit « je serais bien mieux en bas dans notre nouveau canapé convertible ultra confortable ». Bah vi…

Je me retrouve donc avec ce petit asticot qui me demande m’oblige à partager mon oreiller et qui fait le parcours de Koh-Lanta à côté de moi. Si vous avez du mal à imaginer cf le joli dessin plus haut réalisé pour l’occasion.

Passer une nuit dans le même lit qu’un enfant n’a rien de reposant (même quand on a de la place). #CestMonOreiller #Elleestou ? #ElleNestPasTombée ? #Aie #MaisEnleveTesPiedsDeMaTete!!

Donc maman qui dort, oui, mais maman reposée, non.

Une propreté précoce et nocturne ??!!

Lundi soir, 2h du matin, l’asticot à côté de moi se réveille en hurlant.

Hein ? Quoi ?

– « Dodo ma puce, tout va bien. C’est l’heure de faire le dodo, là à côté de maman. »

L’asticot se tord, geint, tire sur sa couche (encore et encore).

Quoi ? Non ? Pitié après toutes les maladies en « ITE » ne me fais pas une infection urinaire ! (Je me voyais déjà annuler la nounou le lendemain et batailler avec l’asticot pour qu’elle accepte qu’on lui pose la poche au labo et qu’elle accepte d’uriner dedans !).

Je tente le tout pour le tout (on ne sait jamais) :

– « Qu’est ce qu’il y a ? Tu as fait pipi ? Tu veux changer la couche ? »

Hochement de tête de l’asticot et descente furtive du lit : direction sa chambre.

Je me revois la suivre des yeux, hébétée. WTF ???

Madame avait fait pipi, il fallait la changer… Elle a dormi comme un bébé ensuite.

Entendons-nous, je suis POUR la propreté. Surtout si tôt. Bye bye les couches ! Mais la nuit ???!! Là comme ça ? A 2h du mat’ ?

Non parce que ce n’est pas (encore) de la vraie propreté. Elle a conscience qu’elle a fait pipi mais n’a pas encore conscience QU’ELLE VA faire pipi. La nuance est importante. Croyez moi. Donc propreté oui, mais les réveils nocturnes pour changer une couche, là beaucoup moins…

Et puis, c’est l’hiver ! Je ne peux pas la mettre en culotte la nuit comme le jour à guetter les fuites. Bye bye joli nouveau canapé en microfibre… (quelle idée aussi !).

Une reprise en main de la situation

Pour ce qui est de « la propreté » cela ne s’est pas reproduit depuis lundi (m’enfin ça ne fait pas si longtemps que ça non plus, ne crions pas victoire). Nous allons donc suivre ses désirs de grandir et trouver des solutions adaptées à la saison…

Sinon, le papa a réintégré le lit et je tente (avec mes yeux de pandas endormis) de faire comprendre à l’asticot qu’elle doit rester dans son lit.

On vaincra.

Ou pas…

Rdv au prochain épisode pour la suite des aventures nocturnes de l’asticot.

sommeil enfant

Un petit mot, un avis, une question, laissez-moi un commentaire… j’y répondrai avec plaisir

Et pour ne rien rater, abonnez-vous 🙂

Accueil

  !important;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *