L’insomnie de la femme enceinte

What’s that ? Vous en avez entendu parlé vous ? Non parce que moi, on ne m’avait pas prévenu !
Surtout que cet étrange phénomène ne s’est pas du tout produit pour ma première grossesse….

Donc en fait pour résumer le premier mois (voir plus !) tu dors tout le temps, et le dernier mois tu dors plus… (vengeanceeeee !) Comme si ton corps s’habitue aux nuits de m…. pardon, aux nuits blanches qui t’attendent.

Alors quand ça t’arrive tu te dis « mais purée je ne comprends pas, pourquoi je ne dors pas ? ». Alors tu poses la question à la sage-femme (parce que tu te dis je vais me renseigner quand même, elle s’y connait elle…) et là elle te répond « oui, oui c’est normal ».
Normal ? Mais heu je veux dire « ça vient de quoi ? » « c’est dû à quoi ? »
Réponse, je vous mets dans le mille ! : « les hormones ».
Ahhhh toujours les mêmes ! ce therme que tu n’en peux plus d’entendre tout au long de ta grossesse et qui est responsable : de ton ascenseur émotionnel, ta prise de poids et j’en passe…
Enfin bref…

Du coup tu google-ise… : « insomnie 9ème mois de grossesse ».
Et là on t’explique qu’il faut choyer ton sommeil, te coucher tôt (bah j’essaye justement !), faire des siestes (j’ai essayé avec ou sans, ça ne marche pas !). On te dit qu’à ce stade les insomnies sont de plus en plus fréquentes et que les hormones et le stress provoquent des insomnies donc de la fatigue. On te dit aussi que le corps subit d’importantes transformations (ah bon ? rien vu moi…) qui bouleversent certaines fonctions de l’organisme notamment le sommeil.

Ok… donc en fait ça ne nous avance pas trop…

Donc ça c’est « la théorie » si je puis dire ainsi, en « pratique » ça se passe comme ça :

– 2H AM : tu vas enfin te coucher, car avant, tu n’avais juste pas sommeil…
– 4H AM : t’es réveillée par un super orage. Mais là tu ne te rendors pas ! bah non ça serait trop facile… et d’un coup « m…. j’ai laissé du linge dehors ! » tant pis…
– 4H30 AM : tu te lèves pour fermer la fenêtre et là tu te rends compte que l’eau est rentrée et qu’il y en a plein par terre. Après un aller-retour dans la salle de bain, tu éponges avec des serviettes (pliée en 2 avec ton gros bidon) pendant ce temps-là le papa, lui, il dort…
– 4H45 AM : ton fils se réveille, il a peur de l’orage. Tu t’allonges à côté de lui dans son lit et en moins de 5 minutes tu te fais piquer 3 fois au pied par un moustique.
Donc là on en est au stade où t’es dans un lit une place avec ton loulou à côté (sans ton coussin de grossesse donc mal installée oui car sinon ton fils ne pourrait plus respirer, écrasé contre le mur) et tu te grattes le pied !
– 5H00 AM : ton fils s’est rendormi. Tu refais un aller-retour dans la salle de bain pour te mettre de la pommade sur le pied car les démangeaisons te rendent dingue et tu retournes te coucher.
– 5H30 AM : tu ne t’es toujours pas rendormie (pourtant ça devrait venir à ce stade quand même !! Mais malgré la fatigue… non… tes petits yeux ne se ferment pas…).
– 6H00 AM : l’orage se calme… tu décides de rentrer ton linge… Et là, moment comique de la situation, t’es en pyjama, t’enfiles une paire de basket et une doudoune (oui la première chose que tu trouves dans le placard). Donc là tu vois l’image des 3 ensemble ? Oui parce-que ok t’es prise par une envie de bien faire et de ne pas laisser le linge dehors, mais quand même il pleut encore un max et t’as juste pas envie de te mouiller ! Et puis t’as envie de retourner te coucher au sec… car quand même t’es défoncée et t’as sommeil…
– 6H45 AM : le jour se lève, tu ne dors toujours pas, loulou se réveille à nouveau… il veut que tu reviennes dans son lit… tu y retournes (foutue pour foutue). Le temps passe, il dort, toi non !
– 7H15 AM : t’as faim (bah ouais quand même c’est le matin !). Tu te lèves, tu déjeunes, le papa pars au travail…
– 9H00 AM : la maison est calme, loulou dort à poings fermés (c’te chance). Tu te mets à faire tout ce que t’as à faire dans la maison (tant qu’à faire, autant être productive !!)
– 10H15 AM : là ton corps te dit « j’irais bien me coucher ». Ah bah quand même !!!! tu retentes le dodo. Et là, à la seconde près où ta tête se pose sur l’oreiller tu entends…. « Maman ? » Arrrrrrggggghhhhhh
Donc là mission mère indigne (oui parce que à ce stade tu ressembles à Walking dead en fait !). Tu lui mets un dessin animé (merci la télé dans la chambre). Ton fils te parle, te touche, se couche sur ton oreiller… puis finit par te laisser tranquille, juste le temps de dormir par fractions.

Bref, nuit de Merde.
Et je tiens à préciser que ceci n’est pas une fiction ! Malheureusement…

Donc voilà l’insomnie de la femme enceinte c’est ça ! Peu importe l’état de fatigue plus ou moins avancé dans lequel tu te trouves… tu ne dors pas !

Il ne me reste plus qu’à souhaiter bon courage aux futures mamans qui vivent ce fabuleux phénomène ! Et si le cœur vous en dit, partagez votre expérience avec nous 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *